L’Institut de Brigitte Macron a été la cible de brigands

On a appris par nos confrères du Point que la Première Dame a du faire face à des personnes mal intentionnées, qui s’en sont prises à l’Institut des vocations pour l’emploi qu’elle a fondé. Les cambrioleurs ont emporté avec eux un butin conséquent.

Un début d’année compliqué pour le couple présidentiel

Ce mois de janvier n’est pas propice aux bonnes nouvelles pour les Macron. Il y a quelques jours de cela, ces derniers ont du être exfiltrés en urgence alors qu’ils assistaient à une pièce de théâtre. Leur sécurité étant mise en danger par d’éventuels militants contre la réforme des retraites.

Aujourd’hui, c’est un cambriolage qui a eu lieu mardi qui a mis à mal l’Institut de l’épouse du Président. Le journaliste du magazine Le Point qui s’est penché sur l’affaire révèle que 15 ordinateurs portables auraient été dérobés et plusieurs casiers ont également été vandalisés par les malfaiteurs.

L’établissement a été inauguré à Clichy Sous-Bois par Brigitte Macron en personne, au mois de septembre dernier. C’est donc avec grande tristesse que sa fondatrice a appris le vol et les dégradations.

Brigitte Macron est préoccupée par les attaques, dont elle et son mari sont la cibles
Brigitte Macron est préoccupée par les attaques, dont elle et son mari sont la cibles
Ad

Une école qui vient en aide aux chercheurs d’emploi

Il s’agit d’un centre de formation qui s’adresse aux chômeurs âgés de 25 à 48 ans. Ce sont les demandeurs d’emploi qui n’ont pas trouvé de solution auprès de Pôle emploi ou qui ont qui ont arrêtés les études trop tôt qui y sont essentiellement pris en charge.

L’Institut comptabilise 57 élèves qui ont également la chance d’avoir comme donnateur le prestigieux groupe LVMH. En ce qui concerne la Première Dame en personne, celle-ci a été nommée présidente du comité pédagogique.

Par ailleurs, elle doit aussi s’y rendre pour donner des cours et cela au mois une fois dans le mois.

C'est la littérature que la Première Dame enseigne dans le centre
C'est la littérature que la Première Dame enseigne dans le centre
Ad

Newsletter

Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé

A ne pas manquer