L’État ne veut pas satisfaire les caprices de Laeticia Hallyday

C’est dans le livre Ce qu’ils ne veulent pas que je dise, écrit par Alexandre Benalla, que l’on apprend que la veuve de Johnny Hallyday voulait que l’Élysée règle une facture astronomique lié aux obsèques du chanteur.

Un livre à scandale

La présidence a de quoi s’inquiéter face aux révélations faites par l’ancien directeur de cabinet d’Emmanuel Macron. En effet, l’homme vient tout juste de voir son livre disponible dans les bacs.

Parmi les noms cités dans l’ouvrage, on peut aussi citer celui de l’épouse de Johnny Hallyday. Depuis qu’il a été licencié, suite à l’agression d’un manifestant, celui qui gérait également autrefois la sécurité du président, veut donc en découdre avec ses anciens employés.

Voilà en tout cas ses mots. Le gouvernement et Laeticia Hallyday, mais aussi Sébastien Farran en auront pour leur grade. Il faut dire que l’homme est revenu sur un sujet sensible, en particulier les funérailles du rockeur.

L’ancien manager de Johnny avait la responsabilité du volet artistique et technique. Laeticia a, pour sa part, été l’investigatrice des obsèques de La Madeleine. L’Élysée se chargeait donc du reste.

Le livre d'Alexandre Benalla fera l'effet d'une bombe
Le livre d'Alexandre Benalla fera l'effet d'une bombe
Ad

Une ardoise s’élevant à plusieurs milliers d’euros

Laeticia a eu quelques tensions avec les dirigeants du pays, quant à ses caprices. Celle-ci voulait réaliser des funérailles exceptionnelles. Son seul problème était l’aspect financier de son projet.

La veuve s’est donc tourner vers l’État, en envoyant une facture astronomique à l’Élysée. Tout d’abord, la présidence ne s’attendait pas du tout à cela et c’est tout logiquement qu’elle n’a pas fléchit aux demandes de cette dernière.

Alexandre Benalla en personne a pu voir plusieurs factures, coûtant au total plusieurs milliers d’euros. La femme de l’artiste a donc voulu obtenir, purement et simplement, un remboursement.

Plusieurs volets ont été considérés, allant des fleurs, en passant par l’hôtel, jusqu’aux courses en taxi.

L'Elysée a refuser de se plier aux demandes de Laeticia
L'Elysée a refuser de se plier aux demandes de Laeticia

Newsletter

Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé

A ne pas manquer

  • Le Point dresse un portrait peu flatteur de Ségolène Royal

    C’est avec des mots très durs que le magazine d’actualité a décrit l’ancienne ministre. Ce sont plus précisément les proches de celle-ci qui ont donné l’image d’une personne fatigante, mais aussi flémarde.
  • Rachida Dati ne convainc pas ses pères

    Alors qu’elle vient d’être présentée comme candidate aux municipales parisiennes. Celle-ci a obtenu le soutien des Républicains. Cependant, la décision ne fait pas que des heureux dans le parti.
  • Karine Le Marchand ne pourra plus venir à TPMP

    C’est la décision du patron de l’émission, Cyril Hanouna. La raison est la prise de parole de la présentatrice de L’amour est dans le pré, visant deux de ses chroniqueurs.
  • Philippe Lellouche et sa petite inattention embarrassante

    Quelques gestes de la vie quotidienne peuvent prendre une certaine ampleur lorsqu’ils sont mal réalisés. Cela a été le cas du réalisateur, qui a adressé un SMS à un de ses confrères, de manière malencontreuse.