Laurence Boccolini a retrouvé une silhouette élancée

Cette nouvelle carrure lui permettra certainement de réaliser avec succès le tournage d’un épisode de série télévisée. Un nouveau rôle qu’elle prend très à cœur.

La cheffe Boccolini est de retour

C’est direction Lyon que l’animatrice reprendra une nouvelle fois son costume d’actrice. Laurence Boccolini a été appelée par France 3 pour jouer un rôle haut en couleur.

Pour rappel, cette situation n’est pas nouvelle pour celle-ci, puisqu’elle a assuré pendant plusieurs années l’affiche de Mademoiselle Joubert, diffusée sur TF1. Mais entretemps, elle s’est vu refuser plusieurs demandes.

Cette fois-ci, c’est auprès de la série Mongeville que la présentatrice jouera les cheffes pompières. Elle aura l’occasion de tourner avec Francis Perrin. Elle nous dévoile sa tenue sur son compte Instagram, mais aussi sa nouvelle identité.

Elle s’appellera Ingrid Mecourt et aura sous ses ordres une équipe de pompiers professionnels. Avec le grade de commandante, elle pourra exercer son autorité. Une personnalité que l’on a déjà pu apercevoir durant ses années à Maillon faible. Et ce n’est pas les gros bras dont elle a la responsabilité qui lui feront peur.

Ad

Une silhouette avantageuse

En grande forme physique, l’animatrice assurera est plus que convaincante. Il faut dire que ses admirateurs ont attendu longtemps ce grand retour. Les compliments ont été nombreux, voyant que l’actrice est enfin prête.

Certains trouvent qu’elle rentre parfaitement dans la peau du personnage, juste en apercevant sa photo. Le port de l’uniforme est aussi un atout de taille qui, en outre, lui va à ravir.

Ses fans l’encouragent à venir au bout de ce tournage, en compagnie de ces « beaux jeunes hommes ». Mais ce qui a certainement frappé les internautes a été la ligne qu’elle présentait.

Elle peut désormais se vanter d’avoir rajeuni d’au moins 20 ans, selon les commentaires.

Ad

Newsletter

Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé

A ne pas manquer