Catherine Deneuve a été victime d’un AVC

Mardi, en pleine nuit, l’actrice a été emmenée d’urgence à l’hôpital. C’est à cause d’un « accident vasculaire cérébral ischémique très limité » qu’elle a dû être hospitalisée.

Une grosse inquiétude a envahit ses proches

Selon le quotidien Le Parisien, c’est suite à un malaise que la dame de 76 ans a dû subir des analyses plus poussées. En effet, son état a été considéré comme « sérieux ».

Les premières informations ont émanées de la famille de l’actrice qui a tout d’abord annoncé que c’est la fatigue qui a frappé cette dernière. Ses proches avançant que la comédienne avait ses derniers temps un agenda trop chargé.

Cependant, l’AFP a, pour sa part, donné une toute autre version. Ce serait un accident vasculaire ischémique très limité qui serait à l’origine de cette hospitalisation. De plus, la bonne nouvelle est que le cas a été très limité, ce qui signifie que le mal peut être parfaitement traité.

Par ailleurs, pour plus de précision, il s’agit d’un problème d’oxygénation du cerveau. C’est l’obturation d’une artère qui causerait tous ces symptômes. Lorsque le patient est pris en charge rapidement, les chances de guérison sont importantes, et vice versa.

Sa prise en charge a été providentielle, car elle était au sein même d'un hopital lorsqu'elle a eu son malaise
Sa prise en charge a été providentielle, car elle était au sein même d'un hopital lorsqu'elle a eu son malaise
Ad

L’actrice a reçu de l’assistance immédiatement

La chance a été cette fois-ci du côté de Catherine Deneuve, car elle a été, au moment des faits, en plein tournage du film d’Emmanuelle Bercot, intitulé De son vivant.

C’est lors d’une scène ayant lieu dans un véritable hôpital que l’actrice a eu les premiers symptômes de son AVC. Une aubaine car le corps médical s’y trouvant a pu faire un diagnostic et l’orienter vers un centre situé au cœur de la capitale.

Mercredi, dans l’après-midi celle-ci était toujours dans cet hôpital. Son agent nous a donné de ses nouvelles, avançant que cette dernière n’a eu aucune séquelle, mais qu’elle devra sûrement se reposer.

Un AVC ischémique très limité lui a été diagnostiqué
Un AVC ischémique très limité lui a été diagnostiqué

Newsletter

Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé

A ne pas manquer